Archive for category: Infos diverses et variées

Conseils

voiture

J’aimerais commencer cette article par une citation que je trouve particulièrement appropriée :

“Pour la marche, le plus beau chapeau du monde ne vaut pas une bonne paire de chaussures.”

Elle est d’un certain Pierre Dac. Cette personne a tout compris.

Et m’a ptite chanson, que je me chante quand ça grimpe vraiment trop fort pour me donner du courage :

“Dans notre Couple

Y’a pas de jambes de bois

Y’a une nouille, mais elle ne se voit pas

La meilleure façon de marcher c’est bien sûr la nôtre

C’est de mettre un pied devant l’autre

Et de recommencer”

 

A chaque randonneur son Everest, sa montagne, son défi. Pour nous c’est la Corse. Et ce n’est que du plaisir.

 

Étant donné que nous ne sommes vraiment sportif (je précise que c’est moi qui ne le suis pas) On privilégie des parcours à la journée.

 

Mais je fais ici la promesse solennellement (acceptez que je vous prenne comme témoins) que je vais me soigner, maigrir et me bouger.

 

Comme ça, l’an prochain, on pourra envisager de faire plus beau (si c’est possible) plus, long, plus loin…. (chose faite depuis septembre 2013 avec une randonnée sur deux jours magnifiques à la Paglia Orba en compagnie d’une guide super chouette, Sophie Meillon. L’expérience nous a tellement plut que nous contons bien recommencer)

J’ai résumé ici quelques conseils de bases utiles pour randonner dans les meilleures conditions en Corse (et ailleurs)

 

préparation

 

 Préparer sa randonnée

 

 

Paradis du randonneur, la Corse offre deux visages aux amoureux de la marche !

D’un côté elle propose de nombreuses promenades et excursions pour atteindre des grands sommets, remonter des hautes vallées, parcourir des massifs forestiers ou gagner des lacs en haute montagne. C’est l’occasion de découvrir des régions grandioses, isolées et terriblement attachantes

De l’autre côté : son relief très accusé, l’éloignement des points de ravitaillement et de secours, les forts contrastes de températures, surtout en hiver et en automne, peuvent très vite devenir des sources de danger importantes. N’oubliez pas que chaque année, la Corse compte la mort de randonneurs imprudents

Alors, Pour que votre randonnée reste un plaisir et ne vire pas au scénario catastrophe, il convient de respecter quelques règles :

 

prudence

 

Respectez quelques règles de prudence

 

 

- Avant toute randonnée en montagne il est impératif de se renseigner sur les conditions météo.

En zones montagneuses la météo est capricieuse : Orages violents, brouillard épais crues rendant des ruisseaux infranchissables, le temps change très vite !

- Choisissez un itinéraire en fonction de votre condition physique et de votre capacité à vous orienter. Ne surestimez pas vos forces

- Respectez la propriété privée, ne vous écartez pas des sentiers et des chemins balisés. Lorsque qu’il ne correspond pas à la description donnée, il est raisonnable de faire demi-tour et de se renseigner auprès des personnes habitant le secteur

- La montagne appartient à ceux qui se lèvent tôt, évitez de marcher aux heures les plus torrides de la journée

- Attention aux entorses, les sentiers sont souvent difficiles, caillouteux et glissants

- N’allumez pas de feux, ne jetez pas vos mégots, évitez absolument tout ce qui pourrait entrainer un incendie

- Certaines zones ne sont pas toujours couvertes par les relais de télécommunication et de se fait les portables ne captent pas partout !

- Evitez de partir seul. Prévenez toujours quelqu’un devotre itinéraire.

- Partez bien équipé :

 

Équipement

 

Équipement

 

 

Un sac à dos +/-30L pour les randos à la journée, 40 L pour les randos sur deux jours (sans tente) 50 ou 60 L pour les randos plus longues

- Suffisamment d’eau (1,5 à 2 L par personne) Un « camelback » permet une hydratation plus régulière et évite d’avoir à ouvrir son sac pour cela. (renseignez-vous sur la présence de sources sur votre chemin

 

- Des vivres : Barres de céréales, chocolat, fruits secs ou pâtes de fruits pour combler les petits creux, un pique-nique plus conséquent pour midi (genre boite saladière de pommes de terre, de tomates, qu’on trouve en grande surface)

 

- Vêtements : T-shirt respirant (Evitez les T-shirts en coton) short ou pantalon léger (pour éviter les griffures du maquis), une veste de pluie et une polar (même en été) une vareuse fluorescente

 

- Des chaussures de marche : Anges gardien de vos pieds, elles devront être solide, garantir un bon maintien du pied et avoir des semelles crantées pour permettre une bonne accroche sur le sol. (pas de tong) Ne prenez pas de chaussures toute neuves, « casser » les, sous peines de grosses ampoules dès le premier jour. Pour les chaussures deux écoles s’affronte les basses tiges  (nos préférées) qui laisse la cheville libre et les hautes-tiges qui enserre et les chevilles

 

- Pour se protéger du soleil, une casquette, des lunettes, de la crème solaire écran total (les coups de soleil sont vite attrapés en altitude, même par ciel voilé)

 

- Un maillot de bain et un essuie si vous comptez barboter en rivière ou en mer

 

- La carte IGN du secteur au 1/25000ème, une description du parcours, un Gps en option

 

- Une trousse de premier secours

 

- des couverts (couteau tranchant)

 

- Pensez à emporter un sifflet, si vous avez besoin de demander de l’aide, ça porte souvent plus loin que la voix et on s‘époumone moins vite qu’en criant.

 

- Appareil photo pour les souvenirs

 

Cette liste est extensible à souhait

 

 

milieu

 

Respectez le milieu

 

 

Le non respect des conseils suivants pourrait à l’avenir compromettre un droit de passage et amener la suppression d’itinéraires

- Ne cueillez pas les fleurs, certaines sont protégées et de toute façon elles arriveraient fanées chez vous

- Emportez tous vos déchets, même vos mégots, ne laissez que l’empreinte de vos pas

 

Petite parenthèse à ce propos :

 

Le temps de décomposition n’est pas le même suivant la nature des déchets et peut varier de quelques jours à plusieurs milliers d’années, voici quelques exemples :

 

• Papier toilette : 2 semaines à 1 mois
• Mouchoirs en papier : 3 mois
• Trognon de pomme : 1 à 5 mois
• Peau de banane : 8 à 10 mois
• Mégot de cigarette (avec filtre) : 1 à 5 ans
• Chaussette en laine : 1 an
• Chewing-gum : 5 ans
• Papier de bonbon : 5 ans
• Boîte de conserve : 50 à 100 ans
• Canette en aluminium : 200 ans
• Sac plastique : 450 ans
• Bouteilles en plastique : 400 ans
• Couches jetables : 500 ans
• Bouteilles en verre : 4000 ans

 

- Veillez à la tranquillité des troupeaux, n’effrayez pas et n’approchez pas les animaux

- Montrez-vous discret, vous aurez peut-être la chance de surprendre la faune sauvage

- Ne stationnez pas devant les entrées de chemins, champs, fermes …

- Pensez à refermer les barrières derrière vous

- Le camping sauvage est interdit

- Restez courtois: vous avez quitté le monde stressant, vous êtes en balade souriez et dites bonjour. C’est plus agréable !

 

signaux

 

En cas de problème !

 

 

Ne paniquez pas ! Restez calme, mais :

- Avertissez les secours en donnant le maximum de renseignements

- Même si votre gsm ne capte pas, vous pouvez toujours former le 112 (n° d’urgence européen) ça devrait passer

- Ne laissez pas la victime seule si elle ne peut plus se déplacer par ses propres moyens

- Protégez la victime des agressions extérieures (chaleur, froid, humidité)

- Ne vous exposez pas au risque de sur-accident

 

Signaux de détresse

En cas de survol par un hélicoptère, voici les signaux à connaître :

Numéros utiles

• Gendarmerie 17

• Pompiers 18

• Samu 15

responsabilité

Après ce long chapelet de recommandations, je vous souhaite un bon amusement sur les chemins et les sentiers de Corse

CorsiCath © Copyright 2013 - Site créé par Pingwin.be