Archive for category: Lieux

Pas si micro, le Bozio !

 

Ma première, est une petite balade en Aller/Retour de San Andréa vers la cathédrale du Bozio

Ma deuxième, est de faire une boucle à partir de San Andréa, rejoindre la cathédrale, continuer jusqu’au col (Campidondicio), descendre vers Arbitro, passer par Rebbia et revenir à San Andréa

Ma troisième, est de partir en exploration jusqu’au hameau de Castelluccio, visible depuis la Casa Filigina

Ma quatrième, est une boucle reliant San Andréa, Mazzola, Alzi, Alando et Rebbia

Ma cinquième, est un Aller/Retour de San Andréa vers Pianello par le Mare à Mare Nord

Mon tout forme la micro région du Bozio. Farouche, ignorée et pourtant aux portes de Corté. Un véritable coup de cœur avec des villageois au grand cœur

Après ce prologue en charades, passons au développement :

D’abord quelques mots sur le Bozio :

San Andréa

 

DSC08771

 

Les paysages du Bozio ce sont des vallons composés de forêts épaisses et verdoyantes, des cultures en terrasse, des villages accrochés aux pentes, des sommets dénudés et d’innombrables ruisseaux. L’ altitude varie entre 750 mètres et 1750 m

Chaque village à sa chapelle romane, son église ou sa cathédrale. Renfermant bien souvent de magnifiques fresques murales

Foyer des révoltes avec des personnages célèbres tels que Sambuccio d’Alando: instigateur en 1358 de « la terre du commun », un « statut » permettant au Corse de se gérer eux mêmes où de Cardone: En 1729, ce vieillard s’emporta contre un percepteur génois et est à l’origine de la révolution Corse

Le Bozio est aussi une terre de liberté pour de nombreux animaux en vadrouille. Cochons, chèvres, vaches, ânes, renards, et sangliers généralement peu respectueux du code de la route y vivent en toute quiétude

Devant tant de richesses historiques, nous n’avons pu qu’être séduits. Et c’est grâce à Jean Nasica que nous pouvons découvrir cette admirable contrée au départ de son gîte la Casa Filigina situé à Poggio (un hameau de San André di Bozio qui voudrait dire “la tribune”). Position idéalement centralisée pour des balades en tous genres

En fait, San Andréa Di Bozio se compose de 4 hameaux : Arbitro, Rebbia, Poggio et Piedilacorte.

 

 

Sans titre-8

 

 

Les balades effectuées un peu plus détaillées

 

Balade de base : San Andréa / Cathédrale du Bozzio

Sans titre-5
C’est devenu presque un pèlerinage. Une vingtaine de minutes de marche, d’abord en petite descente, puis, en une longue montée faites de zig et de zag dans les châtaigniers pour arriver à l’imposante cathédrale, avec son campanile à trois étages, haut de 37 mètres. Visible de partout, elle ressemble à un phare de montagne. La cathédrale se dresse fièrement à 870 m d’altitude.

L’édifice religieux dédié à Saint André fut terminé en 1721. Restauré récemment, nous n’avons malheureusement pas pu encore visiter l’intérieur qui n’est ouvert qu’à des rares occasions. Mais, il parait qu’il étincelle de mille couleurs. En outre, il contiendrait un tabernacle et deux œuvres classées au Monuments historiques : un tableau et une statue

 

Nous aimons faire, le soir, comme balade digestive, une petite boucle reliant Poggio (où est situé le gîte de la casa Filigina) en passant par la cathédrale et en revenant par le hameau de Piedilacorte(le plus haut des 4 hameaux)

 

Boucle à partir de San Andréa, rejoignant la cathédrale, continuant jusqu’au col (Campidondicio), descendant vers Arbitro passant par Rebbia et revenant à San Andréa

 

Sans titre-7

 

Il y a 3 kms du gîte a l’oratoire de Campidondicio (985 m d’altitude) (petite victoire personnelle, je l’ai déjà fait en courant !) j’avoue, c’est plus gai et plus facile à dévaler la pente au retour) ensuite il faut redescendre vers Arbitro (village très ensoleillé), puis passer par Rebbia. Rebbia est le village principal, le siège de la mairie. (Il est tout en longueur avec une curieuse voûte en son centre)

 

L’aller jusqu’au hameau de Castelluccio, visible depuis la Casa Filigina (+/- 40 minutes)

 

Pour parvenir à ce belvédère, il faut passer par le village très calme de Mazzola, puis grimper. Situé à 925 d’altitude, Castellucio est un véritable nid d’aigle qui veille et protège les habitants de Mazzola. De là, la vue, splendide, s’étend jusqu’à Corté.

 

Sans titre-6

 

Il est possible, au prix d’un petit effort supplémentaire, (d’une valeur d’une centaine de mètres en dénivelé) de découvrir la jolie chapelle de Saint Pancrace. Le saint de cette chapelle est fêté le 1er week-end d’aout. Au cours de ces festivités, une messe est chantée en polyphonie,

 

La boucle reliant San Andréa, Mazzola, Alzi, Alando et Rebbia (+/- 4h)

 

Sur la carte IGN tout était clair, sur le terrain, pas vraiment

Nous avions fait cette balade épique en juin 2012 en compagnie de ma mère

Départ San Andréa par la route pour rejoindre Mazzola. Là, nous prenons le Mare à Mare Nord qui flirte avec la route. Arrivée à Alzi, pas de soucis, puis direction Alando (et son couvent franciscain  datant de 1525). Ce village fut le théâtre d’une bataille féroce entre le général Paoli et le général Matra.

 

Sans titre-4

 

Petite pause en face du couvent à la ferme auberge U Fragnu qui fait buvette le jour sur une terrasse panoramique

(Nous avons d’ailleurs testé cette excellente table un soir de septembre 2013. Notre opinion : très bon accueil, rapport qualité, quantité, prix parfait. C’est certain, maintenant, connaissant l’adresse, nous y retournerons)

Un peu plus bas, nous passons devant une imposante statue en granit rose, pesant 18 tonnes pour une hauteur de 6 m. Une œuvre de Noël Bonardi (qui est aussi le créateur du Christ Roi qui se dresse au col du Vergio) représentant Sambuccuccio et érigée sur les vestiges de sa maison natale. Nous nous dirigeons jusqu’à une table d’orientation puis, nous reprenons notre parcours

 

Sans titre-3

 

Le souci, c’est que nous devions prendre un sentier, sauf, que nous ne le trouvons pas. Nous demandons donc à un villageois qui nous l’indique gentiment, sans manquer de préciser que la dernière fois qu’il a envoyé quelqu’un par-là, la personne s’est perdue pendant trois jours. Nous croyions qu’il disait ça pour rire !

Nous passons une première barrière, puis, une deuxième plus difficile à franchir. Nous nous enfonçons dans le maquis et la forêt. Nous perdons le chemin, ça pique, ça glisse, il fait chaud. Nous retrouvons par ci, par là, quelques points de balisage. C’est de pire en pire Il y a eu des éboulements. Le sentier est inexistant. Nous arrivons au ruisseau « Pasquale », trempette de pieds réconfortant.

 

Sans titre-2

 

Puis, amorçage de la rude grimpette. Pascal a pris de l’avance, ma mère et moi montons en douceur. La fin ce termine dans les orties et les ordures. Nous apercevons les premières maisons de Rebbia. Pascal nous attends avec la voiture qu’il a eu le temps d’aller chercher à la Casa Filigina ! Ouf ! il nous a épargné le kilomètre qui nous sépare du gîte ! Nous n’en pouvions plus

Sans titre-1

 

L’Aller/Retour de San Andréa vers Pianello par le Mare à Mare (+/- 4h A/R)

Le départ se fait de la chapelle Saint Pancrace qui est située sur le sentier du Mare à Mare nord. Il faut suivre les traces oranges. Le chemin mène (presque tout droit) à Pianello (par la route normale, en voiture, le village est distant d’une quinzaine de km et il faut 1/2h pour l’atteindre)

Piannello est le village de Marie Jeanne (la compagne de notre hôte à la Casa Filigina)

 

Sans titre-9

 

Nous avions fait cette ballade en juin 2013 pour aller leur dire bonjour à l’improviste. Il est beaucoup plus facile d’y aller que d’en revenir. En effet, l’accueil est toujours exceptionnel et on ne pourra jamais dire que nous mourons de faim en sortant de chez eux. Et c’est pour ça que, le ventre, bien rempli de toutes ces bonnes choses qui tombent lourdement dans talons, le chemin de retour est plus difficile à effectuer

 

Scan

 

Pour faire honneur à nos sources, nous avons réussi à nous concocter toutes toute ces balades grâce à un petit livret : « Bozio l’authentique, ses plus beaux sites, ses randonnées » édité par l’association Vallee cime et par la carte ign 4351 OT Cervione. Ce livret propose aussi de découvrir d’autres ballades (La punta des caldanes, le mont Piano Maggiore, le San Petrone) et d’autres villages (Erbajolo, Bustanico, sermano, Tralonca

 

CorsiCath © Copyright 2013 - Site créé par Pingwin.be