Blog

Guide pratique

«Le soleil a tellement fait l’amour à la mer qu’ils ont fini par enfanter la Corse».

Saint Exupéry

Corse

J’ai créé cette page pour regrouper, un peu en vrac, un paquet d’informations pratiques, avec des liens utiles, concernant la Corse. Comme une sorte de carte d’identité que je complèterais au fur et à mesures

 Nom : Corse (Les Grecs l’appelaient “Kalliste”, c’est-à-dire “la plus belle”)

 

 

 

 

 

 

Situation: Elle flotte dans la mer Méditerranée à 180 kms des côtes françaises et 83 des côtes italiennes

Superficie : 8770 kms²

Affichant une longueur maximale de 183 km pour 85 Km en largeur. Cela représente plus de 1000 km de côtes, dont environ 200 sont protégés par le Conservatoire du littoral.

Seuls 12 Km la sépare de la Sardaigne.

Point culminant : le Monte Cinto (2 710 m), et des dizaines de sommets à plus de 2 000 m comme :

- le monte Rotondo (2625 m),

- le monte D’Oro ( 2391 m),

- le monte Renoso (2357 m),

- l’Incudine (2136 m)

Départements :

La haute Corse avec pour chef-lieu Bastia.

La Corse du Sud, avec pour chef-lieu Ajaccio.

Capitale: Ajaccio.

Population: environ 250 000 habitants.

Langue officielle: Le français et le corse

Monnaie : L’Euro

Religion : Majoritairement catholique

drapeau Corse

 

 Le drapeau

Il représente une tête de Maure noire sur fond blanc, dont le front est ceint d’une bande de tissu blanc nouée derrière la tête.

 

Le climat

La corse bénéficie d’un climat privilégié

Tableau des températures :

Températures

Comment partir

En avion

La Corse dispose de 4 aéroports Bastia, Ajaccio, Figari et Calvi, assurant des liaisons quotidiennes avec le continent : France, Italie et une partie des pays de l’Europe

DSC02538

En bateau

Plusieurs compagnies ( SNCM, Corsica Ferries) assurent les traversées depuis les côtes françaises ou italiennes

bateau

Géographie

Morceau des alpes tombé dans la mer Méditerranée, la Corse n’a pas usurpé son surnom d’ile de beauté. On la croit insulaire, elle est surtout montagnarde ! son altitude moyenne est de 556 m. C’est la quatrième grande île de la Méditerranée (après la Sicile, la Sardaigne et Chypre). Une épine dorsale la traverse du nord-ouest au sud-est, dont les hauts sommets tardivement enneigés veillent sur une quarantaine de lacs, sur des vallées profondes qui partent se jeter dans la mer, le long d’une côte crénelée, ou se succèdent anses secrètes, caps rocheux et plages dorée. Son fleuve le plus long s’appelle le Golo (80 kms) A l’extrême nord, le Cap corse et sa forme caractéristique de doigt pointé vers le continent. Un maquis parfumé recouvre près de la moitié de l’île

Les forêts couvrent près du quart de la Corse, le maquis lui couvre 40 % des terres.

Santé / Vaccins :

aucune vaccination n’est exigée

Histoire

A la croisée des routes maritimes de la Méditerranée occidentale, la Corse a fait l’objet de toutes les convoitises :

Ses premiers habitants y vécurent 6570 ans avant JC

Puis les grecques, les romains, les pisans, les génois et les français l’occupèrent

Elle ne fut indépendante que 40 ans (de 1729 à 1769)

Aujourd’hui la Corse est un département français

Transport en Corse

Le train

Le réseau ferroviaire ne comporte que deux lignes qui se croisent à la gare de Casamozza

La première relie Calvi et l’Île Rousse à Bastia. La seconde relie Bastia à Ajaccio

DSC04360

La voiture

la voiture est le mode de transport idéal pour découvrir les coins reculés de l’île. Mais La plus extrême prudence s’impose sur ses routes sinueuses et étroites, encombrées durant les deux mois d’été, où divaguent vaches cochons et chèvres. La région présente en effet l’un des taux d’accidents les plus élevés de France. On estime les trajets en temps passé sur la route et non en distance

voiture

Les Sentiers

gr20 Le mythique GR 20

Réservé aux randonneurs confirmé, il traverse la Corse du nord au sud sur 220 km ( de Calenzana à Conca en passant par Vizzavona)

Dépassant souvent les 2000 m d’altitude, il faut compter au moins 15 jours pour le parcourir d’un bout à l’autre

Les dix commandements du GR20

Être toujours accompagné pendant la marche

Ne pas quitter le sentier, balisé en rouge et blanc. A défaut, suivre les cairns (tas de cailloux en forme de pyramide)

Ne pas jeter de détritus (la nature n’est pas un dépotoir, les refuges sont équipés de poubelles)

Ne pas pratiquer le camping sauvage

Ne pas emmener son chien (ils ne sont pas acceptés dans les refuges)

Ne pas faire du feu sur l’ensemble du parcours

Ne pas cueillir de fleurs (certaines sont protégées)

Bien préparer son itinéraire

Se réserver un ou deux jours de repos dans son programme

Profiter du paysage

les sentiers Mare à Mare

Itinéraires balisés en orange, permettant de traverser la Corse d’ouest en est, de « mer à mer »:

Le Mare a Mare Nord relie Moriani à Cargèse, via Corte, en 7 ou 10 jours.

Le Mare a Mare Centre chemine, lui, de la côte Est à l’ouest, de Ghisonaccia à Porticcio, en 7 jours.

Le Mare a Mare Sud relie Porto-Vecchio à Propriano en 5 ou 6 jours

Le Tra Mare e Monti 10 jours entre mer et montagnes de Calenzana à Cargèse sur la façade ouest de la Corse

Le Mare e Monti Sud va de Porticcio à Propriano en une petite semaine.

Le sentier des douaniers qui longe les côtes du Cap Corse

 

 

 

Tags: , ,
0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 1 = un

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CorsiCath © Copyright 2013 - Site créé par Pingwin.be