Blog

L’ange du Tavignano

« Les anges sont des êtres de vapeur et d’écume, ils n’ont pas de mains, ils n’ont pas de pieds, ils n’ont qu’un sourire incertain avec du blanc autour »

Daniel Pennac

 Le Tavignano

Nous y sommes allées à 4 fois : La  1ère, en 2009, à 3 (Pascal, ma mère et moi), la  2ème et la 3ème juste Pascal et moi, (20010 et 2012) et la 4èmefois, de nouveau à 3 (Pascal, ma mère et moi) en 2013

En juin 2009, Je n’ai pas gardé un pas un super souvenir de la rando. Il faisait très chaud. L’objectif était d’aller jusqu’à la passerelle de Rossolino

DSC03891

Nous avons longé le Tavignano.

DSC03979

croisé quelques étonnants abris sous roche.

DSC03982

Ce n’est qu’une bonne heure plus tard, quand le chemin s’est arrêté, que nous nous sommes rendu compte que nous étions trompés et que le bon sentier était bien plus haut. Nous avons donc dû couper et grimper sec pour le rejoindre.

DSC03987

Au cours de cette rude montée, ma mère a abandonnée et est retournée seule vers Corté.

DSC03990

Nous, on a continuées. On a passées une ancienne petite chapelle et une fontaine (je ne trouve plus les photos ;-((

Il n’a pas fallu longtemps pour que nous ne prenions, nous aussi, la décision d’abandonner. À regret, trop crevé de notre rando de la veille, l’arche de Padule.

Nous avons donc rebroussé chemin.

De retour à la fontaine, un vieil homme était là, sorti de nulle part !

Il nous a enjoignés avec insistance de nous recueillir avec lui devant la chapelle (sans se soucier si l’on était catholique ou pas) Je lui ai répondu que je devais finir de me désaltérer à la fontaine. Puis j’ai fait mine de prier pour ne pas le vexer.

Après, s’en est suivit une discussion où, quand je lui ai révélé mon prénom, il s’est mis à chanter !

” O Catarinetta bella Tchi-tchi
Écoute l’amour t’appelle Tchi-tchi
Pourquoi dire non maintenant Ah… ah…
Faut profiter quand il est temps: Ah… ah…
Plus tard quand tu seras vieille Tchi-tchi
Tu diras baissant l’oreille Tchi-tchi
Si j’avais su dans ce temps-là… Ah… ah…
O ma belle Catarinetta …  “

 Un reprise à sa manière de Tino Rossi. Très touchant !

Le monsieur en question s’appelait Ange

Après c’est intermède musical, nous avons pris congé et avons continué notre route vers Corté. laissant l’homme à sa nature.

DSC03995

C’était assez surréaliste, insolite. Son nom reste lié au Tavignano. Il s’accroche si bien à ma mémoire que quatre ans plus tard, je ne l’ai toujours pas oublié.

Juin 2010, la passerelle de Rossolino

 

DSC00418

L’an suivant, n’aimant pas rester sur un échec, nous y sommes retournés.

On a pris directement le bon chemin, celui qui s’élève et suit le torrent. On s’est enfoncé dans les gorges. La citadelle de Corté disparaissait peu à peu, au fur et à mesure que nous avancions.

DSC05577

Une heure après le départ,  arrivée à la chapelle et à la fontaine. Déserte. Pas d’Ange à l’horizon, dommage !

Malgré la chaleur et le peu d’ombre sur le chemin on a continué (forcément on était plus en forme)

DSC00417

Une dame qui nous précédait avec son mari est tombée les quatre fers en l’air. Chute impressionnante mais sans gravité. Le sac l’a amorti.

+/- 2h30 plus tard nous avions atteint notre objectif : la passerelle de Rossolino qui traverse la rivière avec juste en dessous une grande vasque où l’on peut se baigner.

DSC05592

Je croyais que j’allais voir une belle passerelle branlante, suspendue au-dessus du vide. Raté ! C’est une passerelle tout ce qui a de plus banale, sans aucun gout d’aventure. J’en suis restée sur ma faim.

Petite pause bien mérité à l’écoute du murmure de l’eau

DSC05605

Cairns “Zénitude”

DSC05596

puis retour sur Corté, sans aucun incident.

J’espère un jour continuer ce chemin pour découvrir le refuge de Sega et me rassasier.

 

Juin 2012, jeu de piste dans le Tavignano

 

En fouillant sur le net, (sur le site de Paradisu un site très bien fait)  j’avais vu un lieu qui avait un petit air d’aventure : Le Lavu Niellu

Seul les Coordonnées GPS étaient indiqué. pas de balisage.

Le Lavu Niellu est un petit lac (plutôt une grande piscine) , dont ont ne voit pas le fond, c’est pour cela qu’il s’appelle lac noir. En bord du lac, quelques petites falaises d’une 15 de mètres de hauts permettant d’y plonger

Alors, on a joué le jeu, pour trouver ce coin merveilleux.

Pascal à repérer l’endroit grâce au coordonnés GPS sur la carte IGN et nous sommes partis.

Après quelques hésitations, quelques beaux spécimens de taffonis

DSC09041

DSC00415

 

Après avoir dû rebrousser chemin parce que nous étions aller trop loin, nous avons finis par trouver se fameux lac (relativement difficile d’accès)

DSC00414

 

DSC09052

Sublime ! Nous avions la piscine rien que pour nous, bon, je vous l’accorde il m’a fallu plus d’1/2 heure pour y nager, mais quel magie, quel mystère entoure ce lac, quels sensations de bien-être

DSC09063

j’ai même pris une douche sous une cascade

DSC09064

J’avoue n’avoir pas oser sauter du plus haut de la falaise ! j’ai fais un saut d’ a peine 3 ou 4 m !

DSC09067

DSC09058

Juin 2013, retour au Lavu Niellu

Comme le coin est quand même fascinant, que nous sommes partageurs, que ce n’est pas loin du gîte et que cela pouvais bien convenir pour ma mère (question longueur et difficultés), il a bien fallut y retourner ! (avec grand plaisir bien sûr ! )

DSC00291

j’ai encore mis deux heures pour m’habituer à température de l’eau, je n’ai toujours pas oser plonger !

DSC00273

Si vous aussi vous souhaitez tenter l’aventure suivez les indices :

- Fontaine

- Point rose

- Ruisseau d´Antia,

- Coordonnées GPS du bassin : N42°18.160 E9°06.899

A vous de jouer !

 

Tags: , ,
0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 × = soixante quatre

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CorsiCath © Copyright 2013 - Site créé par Pingwin.be