Tag Archive for: Bonifacio

La blanche et venteuse Bonifacio

Un Anonyme a dit:

« Il n’y a pas de forteresses imprenables, il n’y a que des citadelles mal attaquées »

Et moi je dis:

« je n’avais aucunement envie d’attaquer Bonifacio, mais bien envie de grimper à l’assaut de ses murailles. »

Autant nous étions avec des déclinaisons de roses en tout genre, du côté de Scandola, Autant, ici à Bonifacio, c’est le blanc des falaises qui est roi. Et le bleu, toujours ce bleu de mer et de cieux.

bonifacio

On y est allé trois fois :

La première fois qu’on l’a vue, c’était en 2007. C’est là qu’on s’est encore pris une belle claque dans les yeux.

Éblouissement devant la vieille ville et ses maisons agglutinées à l’extrémité de falaises.

DSC02396

Éblouissement  dans les ruelles semblant plus étroites du fait de la hauteur des façades qui les bordent.

Éblouissement face à la citadelle, car comme si les falaises ne suffisaient pas à protéger leur ville, les Bonifaciens érigèrent une citadelle et les remparts qui vont avec

Éblouissement à la vison de l’emblème de la ville, cet étrange « grain de sable » gros bloc de calcaire détaché de la falaise, érodé par les vents et le socle dans l’eau

DSC02397

Essoufflements à descendre, puis à remonter les 187 marches de l’escalier du roi d’Aragon taillées dans la falaise

DSC02372

DSC02375

DSC02394

Après tous ces éblouissements à la limite de l’aveuglement, nous nous sommes dirigés vers le  port pour un petit tour en mer.

DSC02359

Là, c’était encore plus chouette. Il faisait beau mais le vent était déchainé. Les vagues très grosses. Je suis revenue trempée ! Nous n’avons pas pu rentrer  dans les grottes à cause des turbulences du temps mais les vues sur la ville ont valût largement le détour.

* * *

Pour notre deuxième visite, trois ans plus tard, nous avions programmé une balade. Une balade facile puisque pratiquement plate de +/- 3h aller/retour

DSC05537

DSC05504

Nous avons pris le sentier qui longe le haut des falaises jusqu’au phare du Capo Pertusato. Sur ce chemin quand nous nous retournions, nous voyions les maisons de Bonifacio accrochées au rebord de la falaise rapetissir, à droite nous voyions la mer. Le sentier a rejoint une route. Nous sommes arrivés à un sémaphore où la route était barrée pour les voitures. Nous avons continué vers le phare de Pertusato. Puis sommes descendu  par un sentier (à droite avant le parking).

DSC05522

La crique était pratiquement déserte. Pause baignade obligée avec masque et tuba dans l’eau cristaline. Plein de poissons ! Génial ! Un curieux rocher en forme de navire échoué surveillait l’entrée de la plage. Retour par le même chemin

DSC05514

DSC05519

Une fois en ville, en repartant à la voiture, nous sommes tombé par un hasard heureux  sur le cimetière marin de Bonifacio.

Le lieu était empreint de sérénité. Un de ces endroits parfait où j’aimerais vivre une fois morte.

Sur fond de mer, des allées pavées bordées de monuments majestueux, de mausolées, de chapelles, de temples, de quelques tombes plus modestes, de jardinet. Une véritable petite ville silencieuse et insolite.

Désolé de ne pas vous montrer les photos, je ne retrouve pas les clichés concernant ce cimetière dans les 7000 qu’on a accumulé depuis. Faudra attendre qu’on y retourne, pour que ou Pascal en refasse.

 * * *

Nous y sommes retournée en juin 2012. Nous n’avons pas revu le cimetière marin (dommage, pas le temps) nous sommes allée voir les célèbres Îles Lavezzi : une réserve naturelle constitué d’une centaine d’îlots.

Et …

Et bien nous en sommes revenu très très déçus. Oh oui le paysage est très beau, si ce n’est les milliers et les milliers de touristes qui foulent ces quelques lopins de terre et de sable. Mais nous avions eu l’impression de s’être fait prendre dans un “attrape touristes”. Hors saisons je vous le concède, cela doit être bien :

Voici quand même quelques photos :

DSC08646

DSC08606

DSC08621

DSC08627

DSC08640

CorsiCath © Copyright 2013 - Site créé par Pingwin.be