Blog

Tous à poils, à plumes ou à écailles

Je n’ai pas l’ambition de vous faire un topo de toute la faune à poils, à plumes ou à écailles qui vit en Corse. Mais j’ai envie, de vous faire partager, grâce à cet article, les « bestioles »  que nous avons rencontrées et dont on a tiré le portrait, je l’avoue, sans leurs consentements.
Le bousier
DSC05697
Lors d’une rando en 2009 au moulin de Muriciolu, un gros scarabée, noir, luisant, faisait rouler, en quasi ligne droite, avec ses pattes arrières, une boule de bouse {de vache, d’ou son nom} plus grosse que lui tandis que probablement sa compagne (je n’aime pas le mot « femelle) plus petite, le suivait
Voici la vidéo (excusez du peu, les commentaires fait sur ce courageux petit insecte)

La tortue d’Hermann

Tortue

Toutes les tortues ne s’appellent pas Caroline. Celle-ci se prénomme Hermann, en hommage à un certain Jean Hermann, naturaliste strasbourgeois, qui l’a beaucoup observé et décrite en détail
Et c’est en 2010, en plein milieu d’une route du Bozio, qu’on l’a vue. On n’a d’abord cru que c’était un gros caillou noir et jaune. Le caillou bougeant, cela ne devait pas être ça. (Forcément)  On a donc arrêté la voiture. Je l’ai photographié à loisir. Elle devait bien faire dans les 30 cm. Puis, je l’ai remise difficilement (c’est que cela à des griffes ces bêtes-là) sur le bas-côté de la route pour ne pas qu’elle se fasse écraser
La tortue d’Hermann est hélas en voie d’extinction mais il existe « Le Village des Tortues » à Moltifao.
C’est un parc entièrement consacré à la tortue d’Hermann et à sa sauvegarde. Il est situé à l’entrée des gorges de l’Asco sur le lieu-dit de Tizzarella,
Ce centre a pour objectif d’élever, de protéger, puis de réintroduire les tortues d’Hermann en Corse.
Le chien corse ( U Cursinu )
DSC05802
Bon, je vous l’accorde, celui-ci n’est certainement pas un Cursinu pur jus.
Il n’en a pas la tête mais il en a l’habit. Une robe fauve, panachée dans les tons de brun
Il paraît qu’il est, en plus d’être docile, affectueux et fidèle. Il serait aussi très intelligent, équilibré et tranquille.
Lézard
DSC05900
Il existe deux variétés de lézard endémique à la Corse : le lézard de Tiliguerta, qui occupe la quasi-totalité de l’île de la mer jusqu’à 1800 m d’altitude, et celui de Bédriaga, qui habite en milieu rocheux, principalement dans le massif du monte Cinto.
Je ne suis pas arrivé à trouver à quelle famille celui-ci appartient (je pense que c’est un lézard de Tiliguerta) mais, sur chaque chemin, sur chaque sentier, dans chaque creux de muret en pierre sèche, lézardant au soleil ou fuyant à toutes vitesses, ils sont partout, pour notre plus grand plaisir
Les oiseaux :
Un pti film présentant une petite sélection de ceux qu’on a vu :

J’ai pu intégrer les chants à ma vidéo grâce a un site italien
Petite parenthèse pour grands remerciements à S Koener et J Matagne pour leur aide dans l’identification des oiseaux
Le monde sous marin :
Car il ne faut pas croire que c’est moins beau sous l’eau : coraux, crustacés, oursins, et des millions de poissons élaborent des ballets aquatiques rien que pour le bonheur des yeux

Grand remerciement également à Jeff du lac et aux plongeurs membres du forum “sous la mer” pour l’identification des poissons
Autres animaux :
et puis une sélection de photos (en vidéo) avec la musique des flamands roses de Fantasia 2000 (Disney) pour ne pas oublier les veaux, vaches, cochons, couvés …

Quelques animaux que nous avons vu lors de nos deux derniers voyages (2012 et 2013 : (absents de la vidéo) :

DSC08715

Près des glacières de Cardo : une sauterelle en train de pondre (juin 2012)

DSC09241

Une demoiselle, survolant la mare sans nom de la Paglia Orba (juin 2012)

grenouilles

Des grenouilles, dans une mare près de l’étang de Diane (avril 2013)

Mouflon

mouflonJe n’ai malheureusement pas vu l’animal emblème de la Corse : le Mouflon.
Même petit, ce fier et farouche descendant du mouton au corps trapus, avec ses puissantes cornes striées et recourbées vers l’arrière, son épaisse toison brune laineuse, escaladant de ses pieds agiles les parois rocheuses, doit être impressionnant.
Mais menacé par les hommes, la chasse, les incendies, les renards et les maladies, il est devenu méfiant et ne se laisse pas approcher facilement.
Il ne survit que grâce à deux sanctuaires qui l’accueil : la réserve de d’Asco et celle de Bavella
Tags: , ,
0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept + 1 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CorsiCath © Copyright 2013 - Site créé par Pingwin.be